Blocages et auto-sabotages: Je réussis mes échecs!

Les blocages et les auto-sabotages sont la plupart du temps des mécanismes inconscients qui viennent vous freiner voir vous paralyser dans la vie de tous les jours.

Comment définir les blocages?

Dans le domaine du sport de combat, le blocage est un geste défensif qui permet de se protéger d’un coup adverse en utilisant son corps. Le mécanisme psychologique du blocage est similaire. Ici, l’esprit de sent attaqué, fragilisé, et tente de se protéger, il crée un blocage. Il existe donc un aspect positif à ce blocage: la protection. Son existence même, vous interpelle sur votre histoire et votre manière d’y répondre et de la continuer. Utilisez donc ce blocage comme un drapeau d’alerte, remerciez le pour son information et tentez de décrypter l’arbre derrière la forêt.

Plusieurs raisons à ces blocages:

La faible énergie

La faible énergie se joue à deux niveaux : physique, bien sûr, mais aussi mental. Votre fatigue physique influence votre fatigue mentale et inversement.
En cas de fatigue importante, vous êtes moins enclin à l’action. Votre esprit vous empêche de réfléchir correctement et vos choix sont indécis et vos doutes importants. Vous êtes bloqué.

Le manque de clarté mentale

La clarté mentale,est comparable à une chambre bien rangée : vous savez où sont vos affaires, leur utilité…. Cet environnement clair, sain est propice à la concentration.
A l’inverse, un manque de clarté c’est-à-dire un désordre des pensées va créer un manque de visibilité sur la direction à prendre. Vos objectifs étant brouillés, vos buts semblent trop difficiles à atteindre. Vous êtes bloqué.

Une projection négative du futur

C’est donc souvent une émotion de peur parfois panique qui en est à l’origine. Peur de quoi? Peur de perdre, peur de ne pas réussir, peur de se sentir dévalorisé, rejeté, abandonné, blessé…. Cette peur est la plupart du temps à mettre en lien avec un manque de confiance en soi lié à une expérience vécue comme traumatisante. Vous êtes bloqué.

Comment définir les auto-sabotages?

Ils sont souvent à mettre en lien avec une mémoire qui est “la culpabilité d’exister” et donc de réaliser les désirs intérieurs pour les extérioriser, les créer à l’extérieur. Cela engendre différentes croyances: ne pas mériter d’avoir, de recevoir, on s’interdit de réussir en étant heureux, riche…Les origines d’une carence de l’estime de soi, sont très souvent à chercher dans l’enfance, le transgénérationnel voir encore plus antérieur; c’est en cela que les blessures qui s’y rattachent sont fortement ancrées et créent des croyances très fortes qui structurent votre schéma de pensée. Vous mettez alors en place des mécanismes inconscients, soutenus par des discours rationnels et qui viennent bloquer votre abondance, l’accomplissement de vos objectifs. Vous créez vos propres échecs qui viendront à leur tour valider votre croyance: “Je suis un looser! Je n’y arriverai jamais, et pourtant je fais tout pour!” etc….
Ce type de comportement intervient généralement lorsque la situation demande un engagement, une responsabilité ou un changement important dans la vie.

Blocages et auto-sabotages, deux mécanismes inconscients qui sont les fruits d’expériences traumatisantes, déstructurantes, insécurisantes, de non-amour. Ces fruits sont des blessures non pris en compte, non conscientisées et/ou non guérie et qui viennent réveiller une émotion négative. Cela vient bloquer votre processus d’évolution..

 Il est donc essentiel de mettre le doigt sur cette blessure, la comprendre pour la guérir.

C’est quoi guérir une blessure au juste ?

Je tiens, ici, à éclaircir le mot “guérir” car je constate souvent qu’il n’est pas compris dans son sens véritable. Guérir une blessure, guérir émotionnellement et énergétiquement, n’est pas faire disparaître par magie la blessure elle-même mais l’émotion négative qu’elle réveille. C’est vivre en reconnaissant cette blessure et cette émotion et ne plus être vulnérable face à elles. C’est passer de la réaction à l’action consciente et sereine en portant un regard différent sur sa réalité.
Souvent, vous comprenez intellectuellement cette blessure et pensez que cela est suffisant. Pourtant, ces mécanismes restent présents malgré vous. Pourquoi? Car la guérison se doit d’être émotionnelle plus que mentale.

Fermons, l’espace d’un instant, la porte à notre mental, ouvrons la porte à notre ressenti.

Shunter le mental!

Les origines de ces deux mécanismes se trouvent dans votre mental. C’est votre mental qui régit vos mémoires, vos pensées, vos émotions et vos actions. Sa priorité est de vous préserver, à tout prix, même à votre insu et de manière parfois inadaptée.

Vous comprenez, dès lors, que pour obtenir cette guérison, il est important de déconnecter du mental, de le shunter. Pour beaucoup, un travail initial avec l’intervention d’un tiers, d’un thérapeute, selon vos sensibilités ( psychologue, kinésiologue, énergéticien, ….) sera nécessaire. Ce travail favorise la prise de recul nécessaire pour une prise de conscience de ce qui se joue.
Toutefois, la seconde étape et non la moindre, à mon sens, est de shunter le mental en passant directement par le corps et ses sensations, ses émotions. Cette approche permet de vous re-centrer sur votre propre vécu immédiat et accéder à une nouvelle histoire sensorielle, émotionnelle et enfin comportementale. Il est essentiel, pour se libérer d’une émotion, de la ressentir pleinement dans votre tête mais dans votre corps pour la libérer entièrement
C’est en cela, que des thérapies comme l’olfactothérapie, la chromothérapie, la chakrathérapie… sont si intéressantes. Elles agissent directement sur les émotions, le sensoriel, les énergies subtiles du corps, peuvent influencer de nouveaux comportements, stimuler les potentiels endormis, libérer les énergies bloquées.
Le mental mis de côté, apaisé; les mécanismes de blocages et d’auto-sabotages auront moins de prise sur vous. Vous pouvez ainsi avancer plus facilement vers plus de paix et de satisfaction grâce à votre pouvoir retrouvé.

Quelques conseils pratiques et rapides:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *